Guide d'utilisation

Précautions à Prendre

Il est bon de faire attention à certaines choses.

Le Spiritisme est sans danger pour ceux qui:
     - Bénéficie d'une bonne santé;
     - Sont exempts de toute fatigue;

Même si nous avons la sensation d'être en forme, il est raisonnable, avant une expérience de ce type de nous reposer un peu. Cela reforcera notre "bouclier" dont notre organisme a absolument besoin lors de l'exploration du monde invisible, intéressant mais également térrifiant, qu'est le spiritisme...

     - N'ont pas souffert de problème nerveux ou psychique;

Au cours d'une séance de spiritisme toute attitude agressive risque de donner lieu à des incidents plus ou moins graves et peuvent avoir des conséquences fâcheuses.

BANNIR LES PROPOS OU LES ATTITUDES ARROGANTS, AGRESSIFS EST UN IMPERATIF.

     - Savent éviter accoutumance et abus;

L'objectivité oblige à admettre qu'existent effectivement des traits communs entre les jeux de société et les procédés les plus répandus du spiritisme. Car, les uns comme les autres exigent :

     - plusieurs participants;

     - une grande concentration, une attention soutenue;

     - un contexte propice (absence de bruits et de tout autre facteur pouvant distraire les assistants).

      La ressemblance s'arrête là, sauf si nous prenons en compte l'analogie sur le plan des dangers de l'accoutumance. Cependant, alors que le bridge, le poker, etc. représentent une menace éventuelle pour notre bourse, la pratique suivie et excessive du spiritisme peut aboutir à l'asthénie (diminution des forces, d'origine nerveuse ou psychique) tout comme à des affections psychosomatiques diverses voire dans les cas les plus extrêmes, à l'aliénation mentale proprement dite.

     possédent une forte personnalité et (ou) se montrent capables de maîtriser leur réactions.

C'est-à-dire que les personnes influençable, indécises, dépourvues d'assurance et de volonté, etc n'ont pas intérêt à accomplire une démarche individuelle. Elles peuvent participer à une expérience collective à condition que les participants soient à la fois expérimentés et dignes de confiance.

 

 

L'Identification

Phase importante lors de la communication.

     - Esprit es-tu là ?...

Que le support soit, le verre à pied, la table tournante, ou un crayon, c'est d'habitude par cette question que la séance débute.

Invoquer l'esprit d'un défunt peut être vouée à l'échec, sans que cela puisse être constatée immédiatement (il se pourrait que celui ci ne soit qu'entitée inférieure qui à la facheuse tendance à se présenter pour une autre "personne" soit "pour s'amuser", soit dans le but de nuir)

Exemple de questions pièges pour confirmer la présence d'une entitée inférieure:
     - Quel est ton nom ?
     - Quel est ton prénom ?
     - Ton 2ieme prénom (si il en à un) ?
     - Le nom de ton frère (ou ta soeur) ?
     - Lieu et date de naissance ?


Attention: Ne jamais poser de question sur la mort de leurs corps physiques !


Il est recommandé de faire attention si le correspondant de l'au-delà prétend être l'esprit d'un personnage historique célèbre ou d'un contemporain. Car un participant à la séance est certainement entrain de fausser la séance (Soit par une action physique ou une action mentale sur le support)

 

 

Les Questions / Réponses

Toutes les questions ne sont pas à poser.

Toutes les questions ne sont pas à poser, et surtout ne pas s'enerver si la réponse ne se manifeste pas.

Il est conseillé de s'abstenir, dans la majeure partie des cas, de poser des questions relatives à la fortune, à la carrière et même à la vie sentimentale, c'est aussi la nature des questions qui attireraient les esprits de catégorie inférieure.

Le contenu des réponses :

Les réponses ne peuvent jamais être prises au sérieux; on peut s'attendre aussi bien à une réponse valable qu'a un réponse qui ne l'est pas ! (considéré la réponse non valide tant que celle-ci n'a pas été vérifiée)

 

L'Attitude

Le succès d'une séance dépend de l'attitude de la ou des personnes qui y particpe.

En générale, le succès d'une séance dépend de l'attitude de la ou des personnes qui y participe. En principe, pour pouvoir établir la communication, il est recommandé d'avoir la conviction profonde :


Tout ne termine pas avec notre dernier soupir !

Mais il se peut que la séance se déroule sans perturbation malgré la présence d'une voir plusieurs personnes ne croyant pas a une vie après la mort.

Les brusques variations de l'éclairage, les déplacements de divers objets (aussi bien léger que très lourd), "l'autodestruction" de vitres, bouteilles, vases, etc; les mouvements vertigineux et(ou) la lévitation du support utilisé (table, verre à pied, oui-ja), ainsi que le déplacement du support dirigé contre un ou l'autre des participants font parfois partie intégrante d'une séance de Spiritisme.

Au cours d'une séance, les phénomènes perturbateurs se déclanchent uniquement s'ils sont délibérément ou involontairement provoqués par l'irrevérence, la mauvaise foi ou la simple non croyance de l'assistance.

 

La Dernière Phrase

Il faut interrompre ou terminer la séance si un problème quelconque surgit.

Quoi de plus évident, il faut interrompre ou terminer la séance si un problème quelconque surgit... ou mieux encore si la teneur du message devient agressifs.

Durant une séance, tout peut basculer (au sens figurer comme au sens propre !). C'est pour cela que certain pratiquants font une prière avant de débuter afin déloigner les esprits inférieures.

Imaginons qu'ils resistent aux prières; soit il se limite à poursuivre ses pulsions élémentaires sur le support choisit, soit se révèle toujours présent en le faisant virevolter, leviter ou provoquant d'autres phénomènes.

Ceci est du à l'energie d'un des participants. Car un esprit peut, à lui seul, se montrer - materialisation - mais il est incapable de faire bouger un objet quelconque il a besoin d'un apport d'énergie car lorsque nous participons à une séance de spiritisme, consciemment ou non, nous prêtons des énergies à l'esprit, c'est ce qui lui permet de se manifester.

C'est pour ce la que les participants ayant une attitude négative favorise un apport d'energie négative pour les esprits inférieures.

En conclusion si les prières traditionnelle ne permette pas d'en finir. Il nous reste le lancer d'un SOS à un esprit supérieure en lui demandent de nous aider à chasser cette esprit inférieure.

Si cela ne marche toujours pas, il n'y a plus qu'une seule solution; trouver quit est la personne au sein du groupe dont les énergies négatives expliquent le "séjour prolongé" de l'esprit inférieure, puis lui demande de quitter la pièce. Pour ceux qui ne croient ni en Dieu, ni aux esprits: l'eventuelle arrivée d'un "pépin" entraine la néccessité, soit de prendre la fuite, soit d'attendre patiemment (et courageusement) que le ou les phénomènes inquiétants cessent d'eux-mêmes !

Voici comment il convient de terminer une séance.

- Quel que soit le support (table, ouija, etc), signifier à haute voix ou mentalement (selon les circonstances) l'intention de mettre fin à la communication et, toujours à haute voix ou mentalement, exprimer le désir d'un contact prochain (indiquant, si possible la date et l'heure), puis éloigner les mains du support.

C'est tout !

D'habitude, il n'en faut pas plus.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×